Automne 2020

Critique de l’album par Dyan Garris

Couverture de Vagues

pour Zone Music ReporterNew Age CD et le magazine Spirit Seeker Magazine

Il n’y a rien de « vague » dans ce magnifique album solo du compositeur-pianiste Pierre Guérin. Clair, pur et net, l’album est comme une bouffée d’air frais ou un souffle d’élégance qui déferle sur nous et nous apaise. Au fil des pièces, on peut réellement sentir la douce caresse de la vague qui nous effleure et nous traverse.  – Dyan Garris

Vagues : Compositions au piano est le troisième album solo de Pierre Guérin. Pianiste et compositeur autodidacte, Pierre joue du piano depuis son enfance. Il tire son inspiration de rencontres avec des gens qui l’ont touché ou marqué d’une quelconque façon. Tantôt passionnées, tantôt apaisantes, ses pièces sont vivantes et vibrantes; elles transmettent la force vitale.

Le style de Pierre chevauche les frontières du classique et du populaire. Les 15 pièces de Vagues débordent d’émotion. Chacune est jouée avec maestria, avec un rythme et un mouvement parfaits. Plus que tout, elles transmettent parfaitement les sentiments et les nuances qui font la beauté de la vie.

L’album débute par la pièce éponyme « La vague », qui donne le ton avec une mélodie fluide et une magnifique utilisation des registres des aigus et des graves du piano. Morceau fluide et très apaisant.

« Sous le charme », la pièce suivante, est douce et enlevée. Charmante et plaisante, elle capte parfaitement tout ce que nous aimons dans le jeu de l’amour. « Le chat » est une autre pièce enjouée. Invitant à la rêverie et au jeu , elle combine habilement le registre des aigus et des graves de l’instrument – comme l’artiste le fait tout au long de l’album. Tout simplement adorable, la pièce transpose en musique le comportement fascinant des chats.

Parmi les autres morceaux que je préfère, « Je la vois » est une pièce tendre et romantique qui comporte une mélodie merveilleuse et mémorable. Très belle pièce. « Sage » est scintillante, douce et fluide, tandis qu’« Élan » est charmante à tous les points de vue. À l’instar de « Comme un bourgeon », elle illustre clairement tout le talent et toute la précision du pianiste ainsi que ses compétences aiguisées en composition.

Ludique et légère comme son nom l’indique, « Bulles » est aussi une pièce incontournable. Elle est joyeuse et animée. « Soie d’époque » porte bien son nom. Elle est simplement… douce et vaporeuse. « L’espoir (re-vie) » ne manquera pas de vous charmer.  Formidable, elle nous insuffle un sentiment d’optimisme et de renouveau.

L’album boucle la boucle avec la pièce « Au tout début ». Car la fin d’une chose marque toujours le début d’une autre, n’est-ce pas? Cette pièce, très brève et très douce, clôt admirablement ce superbe album. Elle nous offre une longue plage de silence (ponctuée ça et là par le bruit des vagues, en écho aux sons que l’on trouve également pendant quelques secondes au début de l’album), Il n’y a pas meilleure façon de terminer. On touche à la perfection!

Ne manquez pas cette magnifique vidéo de la pièce phare sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=MkQb2vFxP6s&feature=youtu.be

Vous pouvez également vous procurer Vagues en cliquant ici ou sur tout site où l’on vend de la musique ou la diffuse en continu.

Broadcast Media :
Ed & Stacey Bonk
LAZZ Promotions
lazzpromotions@lazzpromotions.com

Été 2020

La pièce « Mauve », inscrite à la compétition internationale de compositions au piano Fidelio tenue en Espagne, à laquelle participent des compositeurs d’une quarantaine de pays, a maintenant atteint le troisième round de ce concours qui réunit des créateurs de plus d’une quarantaine de pays.

Plusieurs spectacles ont été présentés en direct en mai et en juin via des plateformes de téléconférences à distance. D’autres prestations ont dû être annulées en raison de la Covid 19.

Contrairement à ce qui semblait prévisible il y a quelques semaines, le piano jouera pendant deux semaines à la grande Auberge-spa de Notre-Dame-du-Portage dans la région du Kamouraska, plus précisément du 5 au 20 juillet (avec une pause le 13).

De l’année 2020

Après des moments presque aussi grands que la nature sur une île du Saint-Laurent à l’été, la nouvelle année nous réservait une surprise de taille. La pandémie a pris tout l’espace. Heureusement, la musique a pu se poursuivre grâce notamment aux diffusions par les plus récents moyens technologiques. Il a entre autres été possible de jouer dans les chambres de personnes en fin de vie.

Des prestations continuaient d’être prévues pour l’été malgré la situation. La vidéo de La Vague a franchi les 200 000 vues.

photo de Pierre jouant devant le St Laurent
En harmonie avec l’immensité
photo de Pierre et Danielle Béchard lors d’une prestation en juillet 2019
Avec Danielle Béchard (Cirque du Soleil, Cirque Fantastica) lors d’une prestation au son du Pierrôt

Été 2018

Deux nouvelles vidéos sont en train d’être réalisées et s’ajouteront à d’autres comme « La Vague » (vue 90,000 fois dans Youtube) et « Le Chat ». Les aléas de la vie colorent l’inspiration plus que jamais, de sorte qu’il y a suffisamment de compositions jugées «dignes» d’un album. Le défi est d’aboutir à des enregistrements impeccables.

Une série de concerts intimes doit avoir lieu à l’automne dans la région de l’Outaouais.

En juillet, il y a un déplacement dans l’est du Québec, soit à Kamouraska (café Côté Est, à proximité du majestueux fleuve Saint-Laurent) les 5 et 6 juillet, et encore une fois, après un séjour fructueux en 2017, à l’auberge du Portage (Notre-Dame-du-Portage) pendant deux semaines entières, plus précisément du 8 au 22 juillet (sauf le 16 juillet). Contactez ces établissements pour plus de détails.

Auberge du Portage
Auberge du Portage, Municipalité de Notre-Dame-du-Portage, Québec
Kamouraska
Kamouraska

Les visites musicales enrichissantes se poursuivent également dans un centre de soins palliatifs, en plus des prestations privées. Les radios sont fidèles au poste et continuent de diffuser les compositions, notamment au plus grand poste de musique classique au Québec, Radio-Classique, qui a ajouté « Mauve », « Le Chat », « Comme un Bourgeon » et enfin « La Vague » à sa programmation, pendant que les applications comme iTunes, Deezer, Spotify jouent leur rôle multiplicateur. Le site web conserve sa vocation d’emplacement de choix où il fait bon venir pour profiter d’un riche contenu.

Printemps-été 2017

Les radios canadiennes (Stingray Music), québécoises (Radio-Classique) et européennes continuent d’honorer les pièces des différents albums, et à elles, s’est ajoutée la radio des États-Unis, par le truchement d’AT&T. Pendant que le site Web demeure la pierre angulaire, les plates-formes musicales comme iTunes, Spotify, Deezer et compagnie permettent maintenant de joindre un plus vaste auditoire.

Après quelques prestations en Outaouais et à Trois-Rivières, le mois de juillet sera consacré surtout au piano «salin», à Notre-Dame-du-Portage, dans le bas du majestueux fleuve Saint-Laurent. Il s’agira d’une expérience nouvelle à titre de pianiste en résidence. Les vidéos poursuivent leur petit bonhomme de chemin (« La Vague » en est à 65,000 vues en moins d’un an et demi).

Auberge du Portage
Auberge du Portage, Municipalité de Notre-Dame-du-Portage, Québec.

Un autre CD, éventuellement? Ou une autre formule, plus moderne? Difficile à dire à ce stade. Facile à dire toutefois que l’inspiration demeure. Qu’elle est vive. Vive elle et la vie.